L'EQUIPE

Découvrez toute l'équipe du Prochain Train, comédiens et directeurs d'acteurs, pour la première et la seconde distribution.

Dans le role de Karine
Jeanne Couppié

« Quand je repense à l’origine du Prochain Train, je me rends compte combien celui-ci a évolué et s’est transformé ... Tout en restant le même. Le Prochain Train a commencé à deux mais est rapidement devenu un projet collectif, alliant musique, écriture, jeu, lumière, son. Pour autant, il reste un échange humain, une passion partagée de défendre ce lien qui nous unit, peu importe sa nature. Comme le personnage de Karine, Le Prochain Train a été pour moi une vraie révélation, une transformation ... Derrière cette course effrénée que nous poursuivons, en revenir au coeur, à la base, au moteur : le lien. »

Jeanne Couppié commence le théâtre au Théâtre des quartiers d’Ivry sous la direction de Catherine Dasté, avant de suivre les cours préparatoires à l’école Florent.
Elle intègre ensuite plusieurs troupes parisiennes et notamment Atelier Premier Acte, dirigé par Francine Walter.

 

Au cours des six dernières années, on a pu la voir dans “la Carie d’Alexandrie”, “L’Appât du Gain”, “Hors Sec” aussi bien aux Pays-Bas, en Belgique, ainsi que sur les planches d’Avignon.

 

Avec LE PROCHAIN TRAIN, elle montre une nouvelle facette de son talent. Son interprétation d’une Karine bouillonnante d’humour et d’ironie mélancolique donne corps aux excès de notre vie connectée, sans jamais tomber dans la caricature ou la facilité. Sa performance au Festival Off d’Avignon 2014 à été saluée par le public et la presse.

Dans le role de Karine
Elsa de Belilovsky

« J’ai grandi avec internet et le numérique, pourtant je suis incapable de rester deux heures devant mon ordinateur, j’ai du mal à utiliser tweeter, instatruc et toutes ces applications qui arrivent chaque jour. Mais Karine, elle, maîtrise tout cela. Je me trouve dans la peau d’une e-woman, et ça me plaît !Le prochain train, c’est la rencontre entre le monde d’hier et l’ère de demain !. »

Attirée très jeune par la scène, le théâtre, les costumes, la musique et la danse, Elsa intègre dès l’âge de 8 ans la Maîtrise des Hauts-de-Seine, le Chœur des enfants de l’Opéra de Paris, puis suit des cours de chant Jazz à l’Ecole Atla. Elle prête actuellement sa voix à plusieurs groupes de musique.
En Inde, elle tourne dans un court-métrage et dans le grand film « Queen », récemment à l’affiche à Bollywood.
Pendant trois ans, elle étudie l’art théâtral sous toutes ses formes à l’Eicar (Ecole Internationale du Cinéma et de l’Art de la Réalisation).
Après avoir interprété Chrysothémis dans « Electre » de Sophocle, la Fée Viviane dans « Les aventures du Prince Bonbec » (comédie musicale pour enfants), Peggy dans « Une cerise Noire » (théâtre de rue), elle décide de monter sa propre compagnie : « Les Improvocantes ».
En lui apprenant les codes de la comédie, l’improvisation marque un vrai tournant dans sa carrière. Les Improvocantes improvisent depuis trois ans à Paris et ont remporté un succès phénoménal au festival off d’Avignon 2013, 2014 et 2015.
Le PROCHAIN TRAIN marque une étape supplémentaire de sa carrière artistique. Son talent à multiples facettes et sa vivacité en fait une comédienne de prédilection pour interpréter le rôle de Karine.

Dans le role de Vincent
Bruno Hausler

« Le Prochain Train est une expérience qui me permet de m’exprimer dans un registre autre que celui de la comédie. Parce que cette pièce est un reflet fidèle de notre société, je me suis beaucoup identifié à Vincent et je suis persuadé qu’elle aura une résonance forte auprès du public. »

Issu du Cours Florent, il joue au théâtre : La Motte Beuvron Blues, Au milieu des fous, et se réalise pleinement sur les planches (Dépression très nerveuse, TOC) et à l'écran dans des programmes courts primés (Diamond Knights of the Night, Brainstorming...).Passionné de comédie, il ressent le besoin de porter son univers sur scène. Adepte d'humour noir et d'absurde, il se joint à Pierre-Emmanuel Barré et tous deux signent Full Metal Molière toujours à l'affiche au Point Virgule.Rôle principal dans Opération 118 318 - Sévices Clients, premier long métrage de Julien Baillargeon, il interprète le rôle d’un légionnaire dans Astérix au Service de Sa Majesté de Laurent Tirard (2012).
En 2014, il tourne dans deux courts-métrages, « The cutting room » réalisé par Marco Velez, dans lequel il joue le rôle principal, un monteur qui tombe obsessionnellement amoureux de l’héroïne du film qu’il est en train de monter.
Suit « Mega million », court-métrage Willam Van de Walle où il interprète un patron de bar homosexuel.
Bruno Hausler vient de cosigner l’écriture et le tournage d’un programme court pour la Web TV Dafouk, « La fabuleuse histoire du monde… », un programme absurde et décalé où il joue son propre rôle. Il vient également de terminer le pilote d’un programme court TV « Les soirées entre » d’Antoine Schoumsky.
On le retrouvera dans le prochain film de Laurent Tirard (sortie prévue au premier semestre 2016) « Up for love » (avec Jean Dujardin et Virginie Efira).
Le Prochain Train lui offre son premier rôle dans un registre doux-amer.

La direction d'acteur
Laetitia Grimaldi

« Le Prochain Train est une pièce qui m'a tout de suite séduite par son écriture simple et sa fluidité. Plus qu'une pièce dans l'air du temps, elle soulève de vraies questions sur les rapports entre les êtres dans le monde que nous avons fabriqué aujourd'hui. Elle s'interroge sur la notion même de la relation, sur ce qui nous unit en tant qu'humains, et ce qui nous sépare.
La direction d'acteur est ici un vrai challenge : comment faire passer avec le plus de justesse possible les émotions subtiles de ces deux personnages fins et sensibles ? Le défi est d'autant plus important qu'il s'agit de travailler avec deux nouveaux comédiens, qui apporteront leur ressenti et leur qualité. Je relève ce pari avec beaucoup d'honneur et de plaisir. »

Originaire de Marseille, Laetitia Grimaldi y fait dès l’âge de douze ans ses premiers pas au théâtre à « La Porte des Etoiles » pendant dix ans, puis suit une formation de deux ans à l’école de théâtre « La Minoterie », avant de s’établir à Paris. Elle suit le Cycle de formation de l’acteur aux Cours Florent où elle est assistante à la mise en scène de Incendies de Wajdi Mouawad, nominée dans la catégorie « Meilleure pièce » pour les Jacques Elle suit ensuite le Cycle de formation de l'Actors Studio de Joël Bui et est assistante de cours de Serge Brincat au Cours Florent. En 2010, elle complète son parcours théâtral par des cours d’improvisation au studio l’Esperluette à Paris et fonde « Not me tender », sa propre compagnie. Entre 2009 et 2011, elle a écrit et mis en scène « Un dernier verre ? » créé au Festival Off d’Avignon 2010. Entre 2012 et 2014, elle assure la co-mise en scène de Adèle a ses raisons de Jacques Hadaje, jouée au Théâtre de la Jonquière, au Proscenium et au Festival Off d’Avignon 2012 et 2013. Entre 2014 et 2015, elle co-met en scène Pour faire un bon petit Chaperon, nominé aux P’tits Molières 2015 dans la catégorie « Meilleur spectacle jeune public ». Plus récemment, elle a adapté et mis en scène  La Nostalgie de Dieu, tirée d’une bande dessinée de Marc Dubuisson qui a été jouée à deux-cent-cinquante reprises. Elle donne depuis trois ans des cours de théâtre pour enfants et adultes amateurs et anime des sessions de théâtre en entreprise et de Team building.

2013 par LES BANDITS DE GRAND-MOULIN.  Wix.com

Une pièce d'Orah de Mortcie sur une musique de Cédric Le Guillerm.

Le Prochain Train est subventionné par la SPEDIDAM, une société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes-interprètes en matière d'enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées.

Avec le soutien du Fonds SACD Musique de Scène et de la Fondation Internet Nouvelle Génération.

Visuel par MrLucasisOnline & Agence Réciproque, sur une création originale d'Orah de Mortcie

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus
Le Prochain Train | Manufacture des Abbesses

Go to link